Reims : l'UPR constitue sa liste pour les élections municipales

Guillaume PRIN
Catégorie
Information locale

À Reims, l'Union populaire républicaine s'engage à son tour dans la bataille des municipales en présentant sa propre liste : « l'union du peuple pour rétablir la démocratie ». Cette liste, en cours de constitution, est conduite par Yohan DECAUX, responsable UPR de la Marne et étudiant en Master de Physique à l'Université de Reims. Durant sa campagne, il sera épaulé par plusieurs militants et par le responsable régional de l'UPR, Guillaume PRIN. Ce dernier était candidat aux élections législatives dans la première circonscription marnaise et il était sur la liste de l'UPR aux élections européennes. 
 
La profonde crise politique que traverse notre pays devrait conduire les Français à rechercher une alternative aux partis politiques traditionnels, et c'est exactement ce que nous incarnons avec notre liste qui reprend le slogan de l'UPR. Notre objectif est de proposer aux Rémois des solutions concrètes et de bon-sens, au-delà des clivages partisans,sectaires et stériles, pour faire émerger une nouvelle façon de penser et de pratiquer la politique. 
 
Dans cette démarche, nous soutenons l'association Anticor, qui lutte contre la corruption en politique, et nous avons décidé d'intégrer toutes ses préconisations dans notre programme, pour faire de Reims un modèle de ville éthique. 
 
Ainsi, nous créerons une commission éthique, composée pour partie de citoyens et d'élus minoritaires, qui seront chargés de faire des préconisations et de contrôler le respect des règles. Nous désignerons aussi un référent déontologue qui sera notamment chargé de mettre en place des mécanismes de détection des conflits d'intérêts, et de développer des formations déontologiques adaptées aux risques propres à chaque service municipal. 
 
Pour contrôler l'action municipale, deux comités seront créés, l'un pour le suivi des dépenses de toute nature, le second pour le suivi des contrats de commandes publiques. Pour contrôler les procédures qui attribuent les concessions et les marchés publics, les élus minoritaires seront associés aux négociations. 
 
Pour lutter contre la corruption, il nous apparaît fondamental de suspendre immédiatement tout élu mis en examen. L'un de nos principes est de servir, et non pas de se servir.
 
Pour encourager les élus à se rendre disponibles, nous modulerons leurs indemnités en fonction de leur assiduité, et, par souci de transparence, nous publierons ces informations sur internet. Soulignons ici que nous refusons le cumul des mandats.
 
Au cours de notre mandat, nous avons aussi la ferme intention d'associer plusieurs fois la population aux décisions importantes et coûteuses pour la commune, en ayant recours à des consultations et des référendums, qui pourront être déclenchés à l'initiative des citoyens. Ainsi, l'un des projets que nous étudierons de près pour le soumettre aux Rémois, c'est celui de la gratuité des transports en commun. 

 

Contacts pour la presse :

  • Yohan DECAUX : delegation_51@upr.fr
  • Guillaume PRIN : guillaume.prin@upr.fr