Informations sur les Gilets Jaunes de Cormontreuil

Jean
Catégorie
Information locale

Les Gilets Jaunes de Cormontreuil sont pacifiques, chacun a pu le constater en passant au rondpoint de Taissy.

Et pourtant, le pouvoir en place, sous l’affligeante présidence de Monsieur Macron, veut mater la révolte du peuple. Comment donc y procède-t-il ? Les faits  suivants y répondent. A chacun de se faire son opinion.

Ce dernier dimanche soir, cinq gilets jaunes ont été embarqués par la police au motif qu’ils entravaient la circulation des véhicules. Ils ont été interrogés et mis en cellule séparée de 23h30 environ au lendemain 16 heures.

L’une des personnes arrêtées a relaté que sa cellule avait des WC turcs bouchés, sans papier hygiénique ni chasse d’eau, avec des projections d’excréments un peu partout. La climatisation projetait un air glacial contre quoi la couverture de survie n’était pas une protection suffisante. Cette personne qui souffre d’apnée du sommeil sévère l’a signalé, mais sans effet. A noter en passant cette information : au point d’action des Gilets Jaunes à Thillois, deux ont été arrêtés dont un – jeune trentenaire – souffre de leucémie. Il est astreint à prendre un médicament toutes les deux heures, ce dont il a été empêché. N’est-ce pas une neutralisation inhumaine des actions du peuple soulevé ?

La personne qui souffre d’apnée a été convoquée le 10/12/2018 à 15 heures devant le délégué du Procureur de la République près le Tribunal de Grande instance de Reims.  Le procureur « a décidé de ne pas donner de suite judiciaire à la procédure aux conditions suivantes : qu’il ne commette pas une autre infraction dans le délai de TROIS ans » et qu’il suive « un stage de citoyenneté ». Un autre document précise que « le coût du stage est fixé à 250 euros (règlement en espèces exclusivement) à sa charge

Les quatre autres ont subi le même sort.

Cette somme est énorme pour un maigre revenu. C’est pourquoi, les Gilets Jaunes de Cormontreuil ont lancé un appel aux dons pour régler les 1250 euros exigés.

Adhérents de l’UPR, que votre cœur, je vous en prie, ouvre votre porte-monnaie ou votre portefeuille selon les moyens de chacun. Déposez votre obole au rondpoint de Taissy à Cormontreuil. Que votre générosité soit un jour récompensée !

Merci de diffuser ces informations objectives.

Jean